795 Aerolight : Look célèbre 30 ans d’innovation


Un aréopage de champions était venu assister ce lundi au lancement du 795 Aerolight et célébrer les 30 ans d’innovations de la marque de Nevers dans le vélo.

blog 500 look 795 AEROLIGHT WHITE CCU

L’année 1984 signa en effet l’arrivée de Look dans le cycle avec le lancement de la première pédale automatique, la PP65, testée en condition réelle par Bernard Hinault lors de sa chute avec le peloton sur le Tour de France 85. «La pédale Look m’a permis de ne pas rester accroché au vélo et surtout de pouvoir repartir très vite, d’un clic, avant les autres», témoigne le champion qui rappelle qu’à l’époque les pédales avaient encore des lanières en cuir. L’occasion pour le fabricant français, maillot jaune de la pédale automatique, de passer en revue les différents modèles qui ont marqué son histoire avant de dévoiler sa dernière née : la Keo 2 Max Blade, plus aérodynamique, avec une lame en composite pour un enclenchement plus franc et dotée d’une surface d’appui plus large.

Outre Bernard Hinault, de nombreux anciens cyclistes pros sont venus témoigner de leur expérience avec la marque : Laurent Jalabert, Jean-François Bernard, Luc Leblanc, Arnaud Tournant, Florian Rousseau…

Mais le clou du spectacle est le nouveau 795 Aerolight. Un vélo ultra léger à un peu moins de 5,9 kg et surtout ultra profilé, qui bénéficie de 11 brevets. On notera par exemple le frein avant situé au milieu des bras de la fourche. La version 795 Light propose des freins extérieurs classiques. Côté tarifs, le 795 Aerolight est disponible à partir de 6.499 € (kit cadre : 5.299 €). Le modèle 795 Light à partir de 5.799 € (kit cadre : 4.599 €)

blog 200 look

Thierry Fournier, directeur général, a souligné que la capacité d’innovation de Look Cycle durant toutes ces années reste directement liée à la maîtrise de la production. «Look n’est pas une entreprise de marketing. Pour innover, il faut savoir rêver et mettre les mains dans le cambouis. Si l’on transfert son savoir faire de fabricant à un autre, on perd cette capacité à inventer de nouvelles choses».

Look Cycle, qui a réalisé un chiffre d’affaires 45 M€ en 2013, dispose de deux sites de production à Nevers et en Tunisie. L’entreprise compte 480 employés dont 180 en France.

www.lookcycle.com