Le groupe Columbia Sportswear partenaire de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc


C’est une page qui se tourne pour l’UTMB, qui vient d’annoncer l’arrêt de sa collaboration avec The North Face «d’un commun accord» après 12 éditions.  Mais si l’on fait une lecture plus « relationnelle » de ce partenariat, il s’agirait plutôt d’un retour aux sources. En effet, les deux managers impliqués directement dans ce dossier au sein du groupe américain Columbia, c’est à dire Franco Fogliato (vice-président et DG Europe du groupe) et Topher Gaylord (Pdg de Mountain Hardwear-Montrail), sont eux-mêmes deux anciens de The North Face. Surtout, ils ont été en 2003 les co-fondateurs de l’événement avec la famille Poletti et le club Chamonix-Marathon. Egalement coureur, Topher Gaylord a lui-même plusieurs participations à l’UTMB à son actif, dont une 2ème place sur la première et mémorable édition.

DROZPHOTO_UTMB14_FdH«Nous avons effectivement gardé des liens d’amitié, mais ce n’est pas cela qui a provoqué les choses», nous précise Catherine Poletti, qui, toutefois, n’a pas retenu «la piste japonaise» de la short-list. Et la directrice de l’événement de confier : «mais c’est un réel plus de démarrer l’histoire avec des personnes qui la connaissent déjà».

«Nous sommes très enthousiastes de soutenir cet événement emblématique et de renommée internationale qui rassemble un si grand nombre d’athlètes outdoor prêts à relever de nouveaux défis pour le sport», indique dans un communiqué Franco Fogliato, General Manager EMEA de Columbia Sportswear Company. «Mountain Hardwear est fier d’être partenaire de l’UTMB. L’UTMB réunit la plus grande communauté internationale de passionnés de l’outdoor, de la montagne et du trail running pour se lancer un nouveau défi sur les chemins les plus difficiles mais à la fois les plus magiques et sublimes au monde», ajoute Topher Gaylord, Président de Mountain Hardwear et Montrail, les deux autres marques outdoor du groupe.

Avec 5 courses au programme, le budget financier de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc (hors valorisation de la participation des communes) s’élève à 1,6 M€.

The North Face reste néanmoins un acteur majeur du trail avec plusieurs courses à son nom, notamment au sein de l’association Ultra-Trail World Tour, très marquée par l’équipementier (avec la Trans Gran Canaria, Lavaredo, Mont-Fuji, 100 Australia). «L’UTWT n’a pas pour objectif d’avoir l’empreinte forte d’une marque, mais de regrouper des courses indépendantes avec leurs partenaires respectifs», indique Catherine Poletti.

Photos : François d’Haene, vainqueur de l’UTMB 2014 © Salomon/Droz-Photos