Edouard Frignet quitte WL.Gore


Figure de l’outdoor, Edouard Frignet quitte la maison Gore-Tex dont il fut le fondateur dans l’hexagone. Il entame aujourd’hui une seconde carrière de consultant « en organisation non hiérarchique », un système de management qu’il a expérimenté durant trente-cinq ans chez WL.Gore & Associés.

blog 300 frignet

©Lake-montagnes.com/J.Rousteau

Tous les amis et clients de la marque étaient réunis sur les bords du lac d’Annecy, ce jeudi 3 juillet au soir, pour le départ d’Edouard Frignet, celui qui a installé Gore-Tex en France. «La marque n’existait pas du tout. Il a fallu tout inventer à partir des performances incomparables de ce textile», rappelle Edouard FrignetDes anecdotes sur l’accueil – parfois perplexe – de la membrane Gore-Tex chez les fabricants français, il en a tout un sac. «Un textile imperméable et qui respire en même temps… Trop fort ces Américains, ils nous racontent une histoire à dormir debout !». Ou au début de l’étanchement des vêtements, chez Francital : «vous voulez produire des scaphandres ; vous vous trompez de marché !». Aujourd’hui Gore-Tex est devenu un produit incontournable et a ouvert la voie à de nombreuses membranes concurrentes.

Sur le marketing, les produits ingrédients, les matières, le marché, Edouard Frignet peut tenir un auditoire des heures à livre ouvert. Mais ce qu’il retient avant tout de sa vie professionnelle chez Gore, c’est le système de « management libre » propre à l’entreprise. Une organisation qui n’est pas pyramidale, mais en maillage et qu’il se propose de partager dans le cadre de sa nouvelle activité de consultant. «Le management libre est un système d’organisation qui fonctionne depuis 1958 avec les 6.000 associés de WL.Gore et qui a fait ses preuves», souligne Edouard Frignet. Il est même en place dans la filiale chinoise du groupe, ce qui frise la subversion ! «Ce système est proche de la manière dont travaillent les groupes de chercheurs. Certains prennent le lead sur un sujet et son follower sur un autre. Le management libre n’est pas anarchique, au contraire, il exige une structure très organisée». A de nombreuses reprises, il a été amené a présenter la « méthode Gore-Tex » lors de colloques et séminaires d’entreprises. Mais aujourd’hui, il souhaite aller plus loin que donner des conférences. «Ce que nous proposons à travers la société Liberté & Co, c’est d’accompagner les entreprises qui souhaitent mettre en place ce système de management libre, tout en s’adaptant à la mentalité française et à la culture de chacune». Ce qui a bien fonctionné chez Gore France pendant plus de trente ans.