Du Mont-Blanc au Cap Blanc-Nez


Le rideau est tombé sur l’Ultra-Trail du Mont-Blanc, mais il s’apprête à se lever bien plus au Nord, sur le Trail Côte d’Opale.

Une fois encore la vallée de Chamonix s’est affirmée cet été comme la capitale mondiale de la course nature. La saison estivale a débuté en juillet avec les championnats du monde de Skyrunning, à l’occasion de l’épreuve historique du Marathon du Mont-Blanc (parrainée par Salomon), avant de terminer avec le non moins fameux UTMB (sponsorisé par The North Face). Les cinq courses du Marathon du Mont-Blanc ont totalisé près de 6.000 coureurs, tandis que l’UTMB a mobilisé 7.500 compétiteurs sur ses cinq épreuves. Mais en France, la pratique du trail s’étend des massifs montagneux jusqu’au littoral.

TCO 400

Et c’est un autre rendez-vous important de la discipline, accueillant plus de 5.000 coureurs, qui se tiendra les 13 et 14 septembre dans le Pas-de-Calais : la 8ème édition du Trail Côte d’Opale (TCO). L’épreuve est une étape du Trail Tour National de la FFA pour la septième année consécutive : «Ici, pas de neige, mais de la craie ; pas d’altitude mais des dunes ; pas trop de dénivelé mais des parcours hyper vallonnés au pied de ce Cap emblématique», indique Franck Viandier, fondateur et organisateur du TCO, vétéran des Raids Gauloises et Elf Adventure, finisseur de la Diagonale des Fous et de l’UTMB. «Le Trail Côte d’Opale attire tous les ans les meilleurs traileurs français même si Thierry Breuil, cinq fois vainqueur, reste la personnalité qui a marqué cet événement», ajoute l’organisateur, qui doit refouler quelque deux mille coureurs chaque année afin de préserver le site protégé. L’événement est parrainé par Adidas.

TCO 600 blog