Blaise Agresti : un gendarme à la manœuvre chez Petzl


agrestiFigure chamoniarde de l’alpinisme, le colonel de gendarmerie et guide de montagne Blaise Agresti, 44 ans, va occuper le poste de directeur commercial international du fabricant de matériel de montagne et de verticalité. Paul Petzl, pdg, a commenté pour Outdoor Experts cette nomination, qui intervient après l’annonce du départ à la retraite de Patrick Werlé. 

Formé à l’école des officiers de Saint-Cyr, Blaise Agresti a commencé sa carrière au PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne), avant de commander plus récemment le Centre d’instruction au ski et à l’alpinisme (CNISAG) de Chamonix. S’il n’a pas l’expérience d’une entreprise internationale, il est en revanche un spécialiste reconnu du secours en montagne. Blaise Agresti figurait à ce titre dans les rangs des administrateurs de la Fondation Petzl. Une nomination non conventionnelle que nous explique Paul Petzl, pdg de l’entreprise leader dans le matériel de la verticalité et l’éclairage : « Il est vrai que nous ne faisons pas toujours comme les autres. Ce qui m’intéresse en premier lieu ce sont les qualités humaines d’une personne. J’ai pu apprécier celles-ci chez Blaise depuis qu’il participe au conseil d’administration de la Fondation. Son rapport à la communauté montagnarde, sa connaissance du milieu, son expertise dans l’usage des produits correspondent au projet que nous avons bâti pour l’entreprise, qui est de faire mieux, plutôt que de faire toujours plus ». Et Paul Petzl d’ajouter : « Ses qualités de meneur d’hommes, sa capacité à travailler en équipe, en l’occurrence des équipes de secouristes évoluant en terrain difficile, sa capacité à gérer des situations de crise, en feront, nous pensons, un bon manager pour l’entreprise ». Blaise Agresti entrera chez Petzl le 1er août, mais prendra ses fonctions le 1er janvier 2016, « après s’être familiarisé avec l’entreprise ». Les questions de négociations purement commerciales sont en revanche du ressort de Benoît Gazagnes, « que nous avons rappelé, après son départ chez Icebreaker ». Blaise Agresti intègrera le très restreint comité exécutif aux côté de Paul Petzl et ses deux fils. Une nomination qui s’inscrit « dans une vision à long terme de l’entreprise », ajoute le pdg. 

©Fondation Petzl