Arc’teryx se diversifie dans le «footwear»


Arcteryx_Alpha-2-FL websizeC’est à Chamonix que la marque canadienne Arc’teryx, du groupe Amer Sports, a présenté à la presse internationale sa première collection de chaussures, développée en collaboration avec le centre de design Salomon à Annecy. La marque lance deux modèles innovants au design épuré, dédiés à l’approche et à la randonnée, en attendant un modèle d’alpinisme qui pourrait être dévoilé cet hiver au prochain Ispo.

La chaussure d’approche Alpha FL, tige basse, a la particularité d’être dotée d’un chausson amovible très respirant, que l’on peut changer pour un chausson en tige haute doublé Gore-Tex Stretch. La construction de la chaussure bénéficie du savoir faire de la marque canadienne dans le thermo-soudage des matériaux. La tige, très résistante et entièrement hydrophobe, est réalisée en TPU avec un filet nylon enduit de polyuréthane pour optimiser la respirabilité. Sur les produits de série, un filet de protection sera ajouté sous le laçage pour éviter l’intrusion de petits cailloux. La semelle d’approche, avec zone de gratonnage, est signée Vibram. (Prix : 250 € ; Poids :  490 g en 42,5)

Le modèle Bora, tige mid, est monté sur une semelle Vibram de randonnée. La construction de la tige est identique à celle de l’Alpha. La Bora dispose d’un chausson amovible doublé Gore-Tex Stretch, avec la possibilité d’opter pour un chausson thermique. (Prix : 300 € ; Poids : 560 g)Arcteryx_Bora_2_blog

Les chaussons amovibles sont équipés d’une semelle caoutchouc, qui permet un usage en refuge. (Prix chausson tige haute GTX : 100 €). Ces deux modèles sont déclinés avec des chaussons non amovibles, avec ou sans Gore-Tex, à partir de 175 €.